Temps de lecture :

Plus d'un an depuis le denier article… J'écris à nouveau à l'occasion de mon changement de téléphone.

Il y a quelque temps, je suis repassé d'iOS à Android après pas mal d'années d'utilisation d'un iPhone SE de première génération. C'était un très bon smartphone, mais après avoir changé l'écran et la batterie, ce n'était plus vraiment viable de le réparer, et j'ai dû me résoudre à en changer. Une première question s'est alors posée : reprendre un iPhone ou passer sous Android ?

Après avoir brièvement hésité avec l'iPhone SE 2020, je me suis finalement orienté vers Android pour son système plus ouvert et personnalisable. J'ai toujours aimé pouvoir bidouiller mes appareils (ordinateur, Raspberry Pi, smartphone…), et Android me correspondait mieux en ce sens.

Le téléphone & l'OS

Sous Android, un des gros avantages est de pouvoir installer des ROMs custom (des systèmes d'exploitation généralement basés sur Android ou Linux, et qui diffèrent de l'Android fournit officiellement par Google). Cela permet notamment de pouvoir installer un OS moins encombré et plus respectueux de la vie privée.

Connaissant déjà quelques noms, je suis allé me mettre un peu à jour sur les sites de LineageOS, GrapheneOS, /e/, CalyxOS, Ubuntu Touch… Je souhaitais quelque chose d'assez minimal (avec le moins d'applications préinstallées possible), respectueux de ma vie privée, mais tout de même assez facile à prendre en main et à utiliser au quotidien. J'ai hésité avec GrapheneOS, mais au moment de mon changement de smartphone, ils ne proposaient pas encore de moyen pour utiliser le Play Store (maintenant oui), et j'ai donc préféré m'orienter vers CalyxOS pour garder un certain confort et facilité d'utilisation.

CalyxOS (tout comme GrapheneOS) ne supportant que les Google Pixel et le Xiaomi Mi A2 (pour une question de possibilité de revérouillage du bootloader), j'ai choisi un Pixel 4a que j'ai acheté en ligne chez un vendeur d'appareils reconditionnés. Le but étant de dégoogliser le smartphone, autant ne pas donner d'argent à Google directement… C'est d'ailleurs un peu le comble de devoir acheter un smartphone estampillé Google pour pouvoir ensuite le débarrasser de (presque) tout ce qui s'y rapporte. En tout cas, après plusieurs mois d'utilisation, c'est un très bon smartphone, et j'en suis pleinement satisfait.

L'installation de CalyxOS

L'installation est très simple, même pour un néophyte. Il y a des guides en anglais disponibles sur leur site web, en fonction de si vous utilisez Windows, macOS ou Linux, et ceux-ci sont très clairs et faciles à suivre. Il suffit en gros de préparer le téléphone (activer les options de développeur, le débogage USB…), de le connecter en USB à votre ordinateur, de télécharger CalyxOS et de flasher l'OS sur votre smartphone à l'aide de quelques lignes de commande. Il vous sera alors demander de déverrouiller le bootloader, mais vous pourrez le revérouiller ensuite.

L'interface par défaut de CalyxOS

Après avoir suivi les étapes et redémarré l'appareil, vous pouvez choisir d'installer microG (un remplaçant open source des services Google Play, notamment utile pour les notifications push, le GPS…), ainsi que diverses applications recommandées par le Calyx Institute (l'organisme à but non lucratif derrière CalyxOS), parmi lesquelles on retrouve Signal, F-Droid, un VPN, Nextcloud, Tor Browser, etc. J'ai personnellement choisi d'installer microG (c'était l'avantage par rapport à GrapheneOS), mais pas les applications, car je préfère les installer manuellement plus tard, afin de partir avec un système vierge.

Les réglages et applications

Pour les réglages, CalyxOS étant centré sur la sécurité et la protection de la vie privée, il n'y a pas grand-chose à modifier. Vous pouvez vous rendre dans les paramètres pour faire un tour et utiliser la partie “Style” des réglages pour adapter l'interface à votre goût. Vous pouvez également installer un launcher externe, mais j'ai choisi d'utiliser celui fourni par défaut car il fait très bien le taff.

Pour les applications, CalyxOS vient avec tout le nécessaire : un navigateur web (Chromium), un appareil photo, un gestionnaire de fichiers, des lecteurs multimédia (photos, vidéos, musique), des applications d'appels et de SMS, et quelques utilitaires (magnétophone, horloge, calculatrice, agenda…).

En plus de ça, j'ai installé quelques applications supplémentaires :

  • F-droid pour installer des applications open source
  • Aurora Store pour installer des applications du Google Play Store (mais sans compte Google)
  • Bitwarden pour gérer mes mots de passe
  • DAVx5 pour synchroniser mes contacts et agendas avec mon ordinateur
  • DNS66 pour bloquer les traqueurs et publicités
  • K9-Mail pour accéder à mes emails
  • Simple Gallery Pro, car l'application de gestion de photos par défaut est trop basique
  • Geometric Weather pour la météo
  • KDE Connect pour communiquer avec mon ordinateur
  • Mull comme navigateur web à la place de Chromium (pour avoir un adblocker et des extensions)
  • NewPipe pour regarder des vidéos YouTube sans publicités
  • OpenBoard pour remplacer le clavier de base
  • Organic Maps pour le GPS (aussi bien à pied, en vélo et en voiture)
  • PDF Viewer Plus pour lire les PDFs
  • QKSMS pour envoyer/recevoir des SMS
  • Signal pour discuter en toute tranquillité
  • Yet Another Call Blocker pour arrêter de me faire harceler par les télémarketeurs
  • et quelques autres applications moins intéressantes (banque, assurance, mutuelle, sport…)

Et voici donc à quoi ressemble mon téléphone aujourd'hui (oui, j'utilise encore Instagram…)

En conclusion, je trouve CalyxOS très équilibré. Cela m'a permis d'avoir un téléphone Android assez léger et minimal sans aucun service ou application Google. Le smartphone tient très bien la batterie et tout fonctionne à la perfection (les notifications, le GPS, les emails et SMS, le Wifi et Bluetooth, et même les applications de mes banques et assurances !). Je ne regrette vraiment pas d'avoir fait ce choix et le combo Pixel 4a + CalyxOS correspond parfaitement à ce que j'en attendais.

N'hésitez pas à poser vos questions, ou à me partager vos remarques dans les commentaires sous cet article, j'y répondrai avec plaisir. 🙃


Ressources

Blog Logo

Paul Aimé

Designer & Développeur web (iampox.com)


Publié le

Image

Kobalt

Un blog perso parlant web, design et vie privée

Soutenir ce blog