Temps de lecture :

Vivre sans les services du mastodonte Google ? Oui, c'est possible.
Et vous devriez même sérieusement y songer.

Pour beaucoup d'internautes, Internet c'est Google : recherche, courriels, vidéos, navigateur web, services cloud, système d'exploitation mobile, etc. — Google est le principal acteur dans tous ces domaines. Mais Google utilise toutes les données qu'il recueille à travers ses services pour diffuser des publicités ciblées et profiter massivement des données que beaucoup partagent si librement avec le géant de l'Internet. Vos données personnelles peuvent également faire l'objet d'une assignation à comparaître par des avocats, y compris dans les affaires civiles telles que le divorce. Rien qu'en 2016, Google a répondu à plus de 100 000 demandes de données de ce type.

À ses débuts, Google utilisait largement le slogan informel « Don't be evil », qui était perçu par beaucoup comme une campagne contre les mauvaises pratiques de Microsoft. Mais comme nous l'avons vu, Google a maintenant largement dépassé Microsoft en termes de violations de la vie privée et est devenu ce qu'il voulait justement éviter. Il a d'ailleurs récemment supprimé le slogan de son code de conduite. Cela rappelle la célèbre citation du film Batman : « Soit tu meurs en héros, soit tu vis assez longtemps pour te voir devenir le méchant. ».

De plus en plus de gens prennent également conscience du risque de dépendre d'une seule entreprise pour autant de services personnels. Le temps est donc venu d'arrêter cette exploration illimitée des données et de recouvrer notre droit à la vie privée. Voici un guide rapide sur la façon d'utiliser Internet sans partager toutes vos données avec Google. La plupart des logiciels, applications et services que je vais vous présenter sont gratuits et open-source ; le coût de ne pas faire ce changement est donc uniquement un coût pour votre vie privée. Mais vous pouvez changer cela.

Rien qu'en France, de nombreux acteurs de changement comme Framasoft et La Quadrature du Net se battent contre le monopole et la surveillance généralisée opérés par Google. Mais de nombreux autres individus, communautés, entreprises, etc., travaillent également afin de proposer des alternatives plus éthiques, plus libres, plus décentralisées et plus responsables.


Oui, bien sûr…


Google Search

Commençons par le plus simple. En France et dans le monde entier, le moteur de recherche de Google détient près de 92% de parts de marché, bien loin devant ses concurrents Bing, Yahoo!, Baidu ou Yandex. S'il est très largement utilisée, c'est parce que dans le passé, il était le seul à donner des résultats fiables rapidement. Cependant, les moteurs de recherche respectueux de la vie privée ont rattrapé leur retard au cours des dernières années, et il n' y a aucune raison de ne pas les favoriser désormais.
On peut tout d'abord citer DuckDuckGo : le moteur de recherche qui ne vous espionne pas. Une partie du code source de DuckDuckGo est libre et hébergée sur GitHub, mais le noyau est propriétaire. Personnellement, c'est celui que j'utilise majoritairement car il donne de très bons résultats, il est respectueux de la vie privée des utilisateurs et il a de nombreuses fonctions très utiles comme son système de !Bang. Et si le fait que la société soit basée aux Etats-Unis vous préoccupe, ne vous inquiétez pas, pour ceux qui se méfient des five eyes, nine eyes ou fourteen eyes, il existe d'autres alternatives très intéressantes comme Startpage qui anonymise les résultats de Google, searX qui est un méta-moteur open-source, Ecosia qui plante des arbres pour chaque recherche effectuée ou bien encore le français Qwant.

Google Chrome

Aujourd'hui il y a plusieurs navigateurs web qui vous donnent beaucoup plus de protection de la vie privée que Google Chrome. Firefox est un navigateur bien établi connu pour le respect de la vie privée des utilisateurs, et récemment, avec la mise à jour Quantum, il est même devenu plus rapide que Chrome. Au niveau des outils de développement, Firefox propose à peu près les mêmes que Chrome et son catalogue d'extensions est très étendu. Et si vous avez besoin d'un anonymat supplémentaire, vous pouvez utiliser le navigateur Tor, basé sur Firefox. Mais si pour une raison ou une autre, vous n'aimez pas le navigateur de Mozilla, vous pouvez vous tourner vers d'autres alternatives tout aussi intéressantes. Brave est un navigateur basé sur Chromium créé par Brendan Eich — créateur du Javascript et ancien PDG de Mozilla – qui bloque toutes les publicités par défault et permet aux internautes d'effectuer des micro-donations aux sites web qu'ils souhaitent supporter. On peut aussi retrouver des navigateurs web plus anciens comme qutebrowser, Midori, Pale Moon et Uzbl, ainsi que des projets plus récents comme Min, Waterfox ou UnGoogled Chromium qui apporte des modifications à Chromium afin de supprimer l'intégration des services de Google et améliorer la confidentialité, le contrôle de l'utilisateur et la transparence.

Chrome OS

Chrome OS est un système d'exploitation développé par Google avec pour objectif de s'appuyer sur des applications web uniquement (notamment celles développées par Google, comme Google Drive, Gmail, Picasa, etc.). Il est notamment préinstallé sur les Chromebooks mais – comme pour Windows – le respect de la vie privée des utilisateurs n'est pas vraiment un des objectifs principaux de cet OS et on ne peut donc pas leur faire confiance pour protéger nos informations personnelles. Dans ce cas, deux alternatives populaires s'offrent à nous : GNU/Linux et BSD. Du côté de Linux, on retrouve des distributions (aussi appelées distros) très célèbres et user-friendly comme Ubuntu, Linux Mint, elementary OS, KDE Neon, Manjaro ou Solus mais aussi d'autres plus poussées et personnalisables pour les utilisateurs avertis comme Arch Linux, Fedora, Gentoo et openSUSE. D'autres distributions plus spécialisées existent également comme Kali qui regroupe des outils nécessaires aux tests de sécurité des systèmes d'information, Tails et Qubes OS orientés vers la sécurité et le respect de la vie privée de l'utilisateur ou bien Debian, Ubuntu Server et CentOS qui sont très utilisées pour des utilisations serveurs grâce à leur stabilité et leur compatibilité.
Si vous êtes un peu perdu mais que vous souhaitez un système d'exploitation simple, agréable, sécurisé et respectueux de votre vie privée, essayez Ubuntu, Linux Mint ou Manjaro et vous ne serez pas déçu. Si plus tard, vous souhaitez quelque chose de plus configurable, vous ne pourrez pas vous tromper en partant sur Arch Linux, Debian, Fedora ou openSUSE. Du côté de BSD, on retrouve principalement FreeBSD et OpenBSD mais ces systèmes d'exploitation sont moins orientés pour les novices et plus pour les utilisateurs ayant déjà un peu d'expérience avec GNU/Linux ou BSD.

Gmail

Gmail est de loin le service de courrier électronique le plus utilisé dans le monde. Mais même s'il s'agit d'un service très pratique avec beaucoup d'intégration de tiers, vous devez savoir que Google peut lire tous vos courriels à des fins de marketing et que vous n'avez strictement aucune vie privée lorsque vous utilisez un tel service. Des services comme ProtonMail, Tutanota, Posteo, Mailfence, Fastmail et Kolab Now, d'un autre côté, offrent un chiffrement de bout en bout de sorte que vos emails sont protégés des yeux des curieux et que même les développeurs ne peuvent pas lire vos courriels. Pour ma part, j'utilise ProtonMail car il est chiffré de bout en bout, il propose une offre gratuite, une application mobile et son interface est très bien pensée. De plus, la société derrière ProtonMail propose également un VPN nommé ProtonVPN ce qui est très pratique.

Inbox by Gmail

Si vous vous décidez à quitter Gmail, il faudra également trouver une alternative à Inbox by Gmail si vous utilisiez ce client mail. Le logiciel le plus connu est Thunderbird qui est proposé depuis de nombreuses années par la fondation Mozilla. La stratégie du projet est modélisée d'après Firefox. Il prend en charge les protocoles POP (stockage local du courrier sur votre disque dur afin qu'il soit accessible sans connexion Internet) et IMAP. Il offre d'excellentes capacités de filtrage et de gestion du courrier. Thunderbird prend en charge l'utilisation de plusieurs comptes et identités, y compris les fonctions de signatures automatisées. Thunderbird peut également fonctionner comme un lecteur de flux RSS/Atom, et dispose d'une large sélection d'add-ons qui étendent ses fonctionnalités avec la prise en charge du calendrier (Lightning Calendar), la prise en charge de PGP (Enigmail), l'intégration avec des services en ligne et bien d'autres choses encore. Et si vous trouvez son interface vétuste et austère, sachez qu'il existe un superbe thème que vous pouvez installer gratuitement.

Google Drive

Lors de l'utilisation de Google Drive, il faut savoir que tous les fichiers sont stockés en clair sur les serveurs de Google. Toute personne ayant accès à ces serveurs peut facilement copier et lire ces fichiers. Netxcloud vous permet d'accéder, de partager et de protéger vos fichiers, calendriers, contacts, communications et plus encore chez vous et dans votre entreprise. Il s'agit d'un service auto-hébergé, vos données sont donc stockées sur un serveur que vous contrôlez. D'autres solutions existent comme Syncthing, Seafile et Resilio mais celles-ci n'offrent pas forcément des possibilités de synchronisation des calendriers et des contacts, de messagerie ou un système de plugins permettant d'étendre encore davantage les fonctionnalités du logiciel.
Enfin, si vous souhaitez une solution hébergée clés en main avec un chiffrement de bout en bout, vous pouvez également jeter un œil à SpiderOak et Tresorit.

Android

L'alternative la plus populaire à Android est, bien sûr, iOS, qui offre par défaut un chiffrement de bout en bout de ses appareils mobiles et une messagerie chiffré via iMessage. Mais iOS est détenu par Apple et certaines personnes pourraient vouloir – à juste titre – utiliser un système d'exploitation open-source. Et depuis que Cyanogen, Inc. a officiellement mis fin au support de CyanogenMod il y a quelques temps, le nouveau prétendant est LineageOS et c'est vraiment un excellent système d'exploitation. Vous devrez l'installer avec microG ou Open GApps afin de remplacer entièrement les services de Google et de vous permettre d'utiliser des applications de cartographie (avec le GPS), de messagerie, etc.
LineageOS n'est évidemment pas le seul OS basé sur Android et on retrouve notamment Sailfish OS, Replicant, Paranoid Android, GrapeheOS et AOKP.

Attention cependant à ne plus utiliser Copperhead OS car cette ROM n'est plus sûre.

D'autres systèmes d'exploitaton mobiles qui ne sont pas basées sur Android mais sur Linux commencent également à émerger comme Ubuntu Touch, /e/ développé par Gaël Duval, le développeur de Mandrake Linux, postmarketOS et PureOS.

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux systèmes d'exploitation mobiles et il n'y a donc pas vraiment de raison d'utiliser l'Android de Google. Si vous avez du mal à savoir comment installer une ROM personnalisée sur votre téléphone, les forums XDA, FrAndroid et PhonAndroid sont généralement de très bonnes sources d'informations.

Google Play Store

F-Droid est un catalogue installable d'applications libres et open-source pour la plate-forme Android. Le client facilite la navigation, l'installation et le suivi des mises à jour de vos applications, tout comme Google Play. F-Droid vous permet uniquement d'installer des applications open-source, donc, si vous souhaitez installer des applications propriétaires mais ne voulez pas utiliser le Play Store, vous pourriez aussi être intéressé par Aptoide, Yalp Store ou Aurora Store. Fossdroid est également une très bonne source pour trouver des applications libres et open-source.
J'ai aussi découvert G-Droid et Aurora Droid récemment. Ce sont des clients plus agréables et mieux pensés pour naviguer et installer des applications à partir de F-Droid.

YouTube

Celle-ci est difficile, peut-être même la plus difficile sur cette liste. De nos jours, tout le monde télécharge et regarde des vidéos sur YouTube. Si vous créez vous-même des vidéos, Vimeo est l'alternative la plus connue qui se concentre sur les créateurs. Pour les vidéos qui ne sont que sur YouTube (malheureusement, beaucoup), vous pouvez les rechercher et les regarder en utilisant HookTube Invidious pour une meilleure protection de la vie privée.
NewPipe, SkyTube et Minitube sont aussi de bons clients YouTube open-source. Vous pouvez également jeter un coup d'oeil à DTube et PeerTube qui ne sont pas des clients YouTube mais de véritables alternatives décentralisées.

Malheureusement, tant que les créateurs de contenus ne migreront pas massivement vers une plateforme libre et décentralisée, il sera difficile de se passer de YouTube pour ses besoins vidéo.

Google Play Music

Google Play Music est un service de streaming musical payant qui vous permet d'écouter votre musique partout, où que vous soyez, ainsi que d'accéder à un catalogue musical de plus de 40 millions de titres. Il n'existe malheureusement pas vraiment d'alternative respectueuse de la vie privée puisque les plus gros compétiteurs (Spotify, Deezer, Apple Music, etc.) collectent et conservent également de nombreuses données personnelles sur vous et vos habitudes de consommation musicale. Il existe néanmoins quelques services moins connus, moins pratiques et moins complets qui proposent d'écouter de la musique gratuitement tout en respectant notre vie privée :

  • Jamendo est une communauté de musique gratuite, légale et illimitée publiée sous licence Creative Commons.
  • Jango est une radio Internet proposant de la musique gratuite et facile d'accès.
  • Qobuz est un service de streaming et de téléchargement musical français, qui a a la particularité de proposer l'écoute de musique en qualité Hi-Res Audio.

Google Maps & Waze

Pour les utilisateurs d'iOS, Apple vous offre une alternative intégrée via Apple Maps, donc aucune installation n'est nécessaire si vous êtes d'accord avec l'utilisation des services Apple. Si vous souhaitez utiliser un service open-source prenant en charge un plus grand nombre d'appareils, consultez OpenStreetMap et son application mobile OsmAnd, même si celle-ci n'offre pas la même facilité d'utilisation ou qualité de couverture que Google Maps. J'ai également découvert Magic Earth récemment qui se base sur Open Street Map et qui est bien mieux pensé et plus simple d'utilisation qu'OsmAnd.
MAPS.ME et HERE WeGo sont également deux autres alternatives intéressantes.

Google Smart Lock

Google Smart Lock est le gestionnaire de mots de passe intégré à Android, Chrome OS et Google Chrome. Vous vous doutez donc bien que s'il y a bien une société à laquelle nous ne souhaitons pas donner nos mots de passe, c'est bien Google. Néanmoins, un gestionnaire de mots de passe est un outil obligatoire pour la protection en ligne si vous utilisez beaucoup de mots de passe et que vous ne voulez pas utiliser celui intégré à Chrome et Firefox. L'un des meilleurs sur le marché est Bitwarden. Il est open-source, facile à utiliser et fonctionne sur toutes les plates-formes de bureau et mobiles. De plus, Bitwarden a récemment réalisé un audit de sécurité et une analyse cryptographique approfondie par les experts en sécurité de Cure53.

De nombreux autres gestionnaires de mots de passe existent, en voici quelques-uns : Master Password, LessPass, KeePass et ses nombreux dérivés KeePassXC, KeePassDroid, KeeWeb, Keepass2Android et MacPass.

Google Allo

Il existe plusieurs services de messagerie privée, mais Signal (ou Silence) reçoit ma recommandation. Il offre un chiffrement de bout en bout pour les messages et les appels privés. Il est également recommandé par Edward Snowden et Bruce Schneier, expert renommé en sécurité, entre autres. Wire est également une bonne solution. L'application permet aux utilisateurs d'échanger des messages instantanés chiffrés de bout en bout, ainsi que de passer des appels voix et vidéo.
Bien entendu, il existe de nombreuses alternatives plus ou moins bonnes comme Conversations, Tox, Riot (Matrix) ou Ricochet. Je vous déconseille par contre d'utiliser WhatsApp (Facebook, hum hum…) mais aussi Telegram car leur protocole de chiffrement n'est pas sûr bien que l'application soit présentée comme très sécurisée.

Hangouts

Jitsi est une alternative de chat vidéo robuste très utilisée et qui fonctionne bien même pour un grand nombre de participants, mais qui nécessite l'installation d'un logiciel. Une alternative en ligne est Jitsi Meet qui ne nécessite pas de compte - il vous suffit d'aller sur le site pour ouvrir un salon de discussion et vous êtes prêt.
Mumble, Linphone et Jami sont également de très bonnes alternatives. Vous n'avez donc plus d'excuse pour continuer à utiliser Google Hangouts ou Skype ! 🙂

Blogger

Ghost est à la fois une plateforme de blogging hébergée (payante) et auto-installable, sans traqueurs par défaut et gérée par une organisation à but non lucratif. Il s'agit d'une plateforme de publication open-source qui est joliment conçue, facile à utiliser, et gratuite pour tous. Grav est une très bonne alternative et c'est le système que j'utilise pour ce blog. Jekyll et Hugo sont également très bons mais demandent peut-être plus de compétences techniques pour les installer. Enfin, le mastodonte WordPress est aussi un bon choix mais peut parfois être un peu lourd pour un simple blog de quelques pages.

Afin d'en savoir un peu plus, je vous invite à lire mon article sur les CMS intéressants pour construire un site web (l'article a déjà deux ans donc de nouveaux CMS et générateurs de sites ont vu le jour depuis).

Google Analytics

En voilà un incontournable utilisé par une majorité des sites web. Une des meilleures alternatives est Matomo (anciennement Piwik).
C'est une solution open-source à Google Analytics que vous pouvez héberger vous-même sur votre propre serveur ou hébergement web. C'est même mieux que GA à bien des égards :

  • Vous êtes propriétaire des données analytiques
  • Vous obtenez des données non échantillonnées (comprendre l'échantillonnage des données dans Google Analytics)
  • Le coût est très faible
  • Aucune limite de stockage et de collecte des données
  • Personnalisation de la plateforme
  • Configuration des paramètres de confidentialité tels que Do not track et l'anonymisation des adresses IP des visiteurs

Et si vous ne souhaitez pas installer, configurer et maintenir votre infrastructure pour Matomo et/ou si vous souhaitez personnaliser Matomo pour répondre à vos besoins spécifiques de suivi/rapport, alors vous pouvez utiliser Piwik PRO qui est un service payant.

Il existe également d'autres alternatives comme Open Web Analytics, GoAccess, Simple Analytics et Fathom Analytics.

Google Keep

Standard Notes est un lieu sûr pour vos notes, vos pensées et votre travail. Toutes vos notes sont chiffrées et sécurisées afin que vous seul puissiez les déchiffrer. Personne d'autre que vous ne peut lire vos notes (pas même la société derrière l'application). Standard Notes est gratuit et multiplateforme, et il existe également une version Premium à 10€ par mois pour ceux qui ont besoin de fonctionnalités supplémentaires.

Simplenote, Paperwork, OpenNote, Turtl, Joplin et Boostnote sont également de très bonnes applications de prise de notes libres et open-source.

Google Docs

Pour éditer et collaborer sur des documents en ligne, Google Docs est aujourd'hui le choix de prédilection de nombre de personnes. Cependant, il existe des alternatives abouties bien plus respectueuses de votre vie privée. OnlyOffice est une suite bureautique open-source qui combine un éditeur de texte, un tableur et un éditeur de présentation. Vous pouvez les télécharger et les utiliser à des fins personnelles, gouvernementales, éducatives et commerciales sans restriction mais aussi utiliser ces outils de bureautique en ligne.

D'autres alternatives existent comme Cryptpad, Etherpad et Notion. Et si c'est plutôt une suite bureautique que vous cherchez, tournez-vous alors du côté de LibreOffice qui est excellent et même meilleur que Microsoft Office à bien des égards.

Google Tasks

Peut-être moins connu que certains autres services de Google, Google Tasks est une application de listes de tâches qui vous permet d'organiser les choses que vous avez à faire, vos listes de courses, les étapes de vos projets de travail, etc. Wekan est un tableau Kanban open-source de type Trello construit avec Meteor. Que vous mainteniez une liste personnelle de choses à faire, que vous planifiiez vos vacances avec des amis ou que vous travailliez en équipe sur votre prochaine idée révolutionnaire, les tableaux Kanban sont un outil imbattable pour garder vos idées bien organisées. Ils vous donnent un aperçu visuel de l'état actuel de votre projet et vous rendent productif en vous permettant de vous concentrer sur les quelques éléments qui comptent le plus.
C'est ce que nous utilisons au quotidien chez AlternativeTo pour gérer nos différents projets, idées et tâches.

D'autres alternatives existent comme Taiga, Kanboard ou Quire.

Google Code

Même si Google Code est arrêté depuis 2015, je voulais vous présenter une bonne alternative open-source nommée GitLab. Il s'agit d'un gestionnaire de dépôts Git avec des fonctionnalités wiki et de suivi des bugs, utilisant une licence open source. Aujourd'hui, c'est la meilleure alternative à GitHub qui est gratuite et open-source.

Il existe aussi Bitbucket, SourceForge, Gogs et Gitea qui sont d'excellentes alternatives.

Google Plus

Google a annoncé en fin d'année dernière la fermeture de son réseau social Google+ suite à une importante faille de sécurité. Et même si celui-ci n'était pas très populaire, certaines personnes l'utilisaient et sont peut-être à la recherche d'une alternative solide. C'est donc l'occasion de vous présenter de bonnes alternatives aux Facebook, Twitter et Instagram qui collectent et vendent vos données personnelles à la pelle afin de vous vendre toujours plus de merdes choses inutiles derrière.

Tout d'abord, nous avons Diaspora* qui est un réseau social décentralisé et open-source conçu pour être une alternative plus respectueuse de la vie privée que Facebook et les autres médias sociaux. Diaspora vous permet de trier vos connexions en groupes appelés aspects. Uniques à Diaspora, les aspects garantissent que vos photos, histoires et anecdotes ne sont partagées qu'avec les personnes que vous souhaitez.

Nous avons ensuite Mastodon qui est un réseau social fédéré semblable à Twitter. Mastodon est réparti en plusieurs milliers de communautés indépendantes (instances) avec des règles différentes mais qui intéragissent entre elles. Si vous ne savez pas quelle instance choisir, vous pouvez jeter un œil à celle de Framasoft ou bien celle de la Quadrature du Net.

Enfin, il n'y avait jusqu'à présent pas de réelle alternative crédible à Instagram mais un nouveau service libre et fédéré vient de voir le jour : PixelFed. Il s'agit d'un service de partage de photos identique à Instagram, mais sans les publicités, sans les collectes de données et avec des instances fédérées et décentralisées.

Ce sont les plus connus et solides pour remplacer le trio Facebook / Twitter / Instagram mais il en existe également d'autres comme Hubzilla, Minds et Friendica.

Google Translate

Apertium est une plate-forme de traduction automatique gratuite et open-source, initialement destinée aux langues apparentées mais développée pour traiter des langues plus éloignées (comme l'anglais et le catalan). La plateforme fournit un moteur de traduction automatique indépendant de la langue, des outils pour gérer les données linguistiques nécessaires à la construction d'un système de traduction automatique pour une combinaison linguistique donnée et des données linguistiques pour un nombre croissant de combinaisons linguistiques.

Il existe aussi DeepL (et l'application Android OpenL) et Mate Translate qui sont d'excellents services de traduction en lignes, bien meilleurs même que Google Translate.

Google Fonts

Google Fonts est utilisé par énormément de sites web afin de tirer profit de polices d'écriture personnalisées. La meilleure alternative est sans doute Font Squirrel qui propose des polices gratuites, de haute qualité et à usage commercial. Font Squirrel possède également un excellent générateur de webfonts. Cela signifie que si vous possédez une licence @font-face pour vos polices, vous pouvez utiliser le générateur pour créer des web-kits ou pour modifier vos kits existants afin d'améliorer le rendu et la taille des fichiers.

Dafont et Font Library sont également de bonnes alternatives.

Google URL Shortener

Le service a fermé depuis fin mars 2018 mais j'en profite pour vous présenter un très bon service gratuit : LSTU (pout Let's Shorten That URL) qui est un raccourcisseur d'URL simple et open-source, facile à utiliser et que vous pouvez personnaliser comme vous le souhaitez. Vous pouvez l'utiliser comme service ou l'installer sur votre propre serveur.
Polr est également une très bonne alternative open-source pour raccourcir vos URLs.

Google Cloud

La plateforme Google Cloud vous permet de créer et d'héberger des applications Web sur les mêmes systèmes que les applications Google. Pour héberger vos sites et applications web, il existe de nombreux autres prestataires que Google qui offrent des solutions bien plus respectueuses de votre vie privée et de celle de vos utilisateurs. Pour n'en citer que quelques-uns : Exoscale, basé en Suisse et qui propose une plateforme assez proche de DigitalOcean, FlokiNET, basé en Islande et qui est reconnu comme étant le fournisseur d'hébergement le plus respectueux de la vie privée de la planète, OrangeWebsite et DataCell, également basés en Islande, GreenHost qui est un hébergeur vert et défenseur de la vie privée basé aux Pays-Bas, Infomaniak, très populaire en France et en Suisse, et enfin, PlanetHoster, qui est celui que j'utilise personnellement pour héberger les sites de mes clients, ainsi que les miens (comme ce blog). C'est un hébergeur vert respectueux de la vie privée de ses utilisateurs qui offre des très bons services avec un support client irréprochable.

Google Authentificator

Google Authentificator est une application qui permet d'utiliser la vérification à deux facteurs pour protéger vos comptes contre le piratage en ajoutant une couche de sécurité supplémentaire. Avec la vérification à deux facteurs, la connexion à un site ou à un service nécessite un code unique généré par l'application en plus du mot de passe afin de vous connecter à votre compte. Mais, encore une fois, cela nécessite de faire confiance à Google et je vous recommenderai donc de vous tourner vers des alternatives libres et éthiques comme OTP Auth (iPhone), Authenticator (iPhone) ou andOTP (Android).

Google Public DNS

Google Public DNS est un service de résolution de noms de domaine (DNS) gratuit et mondial, que vous pouvez utiliser comme alternative à votre fournisseur DNS actuel. Il permet d'associer des noms de domaine aux adresses IP concrètes des sites. Trois très bonnes alternatives libres et open-source sont Quad9 DNS, DNSCrypt et OpenNIC.


Comme vous pouvez le constater, quitter Google n'est pas nécessairement difficile. En fait, vous pourriez même trouver que vous préférez les alternatives tout en obtenant une meilleure protection de votre vie privée.

Blog Logo

Paul Aimé

Designer & Développeur web (iampox.com)


Publié le

Image

Kobalt

Blog d'un développeur web freelance

Soutenir ce blog