Article Image
Temps de lecture :

La vie est ponctuée de rencontres, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, qui orientent nos choix, nos parcours et nos destins. Elles sont au commencement des histoires d’amour, des plus grandes amitiés mais aussi des duels les plus féroces.

C'est autour de ce thème que Nikon propose cette année d’illustrer des rencontres en moins de 140 secondes à travers un regard personnel ou historique. Après « Je suis une héroïne », « Je suis un souvenir » ou « Je suis un geste », les organisateurs de la septième édition du Nikon Film Festival ont choisi d’aborder le thème de la rencontre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les réalisateurs participants s’en sont donné à cœur joie.

Du côté du Jury, on retrouve tout d'abord le réalisateur Cédric Klapish qui préside cette septième édition, la réalisatrice et écrivaine Lisa Azuelos, Kyan Khojandi le mec de bref., Pascale Faure (responsable des programmes courts de Canal+), Elisha Karmitz (directeur général de MK2 Agency), Eric Wojcik (délégué général du festival international du court-métrage de Clermont Ferrand), la directrice de la photographie Eponine Momenceau, la journaliste et critique de cinéma Guillemette Odicino, Stéphanie Leblanc (rédacteur en chef du service culture pour 20 Minutes) et Alexandre Dino (membre de l'organisation du festival).

Au total, ce sont 1274 films qui ont été retenus et pour lesquels vous pouvez voter jusqu'au 15 février. Voici ceux qui m'ont le plus touché, surpris et émerveillé.

JE SUIS #UNE BICHE

Pour son anticipation sur l'addiction aux réseaux sociaux.

Nina alias #Ninalabiche sur snapchat, est une jeune fille accro aux réseaux sociaux. Pour échapper à ses angoisses et à son manque de confiance, elle s'invente une vie avec un filtre de biche sur son téléphone. Nina est amoureuse de Jonas, un garçon sur internet qu'elle harcèle. Ce dernier la rejette faute de followers. Un jour, où elle bombarde la toile avec ses snaps, le virtuel rencontre le réel, Nina rencontre la biche et peut être même celui qu'elle aime tant…

JE SUIS BRANCHÉ(S)

Pour son clin d'œil à Black Mirror aux aux dérives des nouvelles technologies.

Mischa et Alex se rencontrent lors d'une soirée… L'espoir les anime, mais la réalité va les rattraper. Réalisé par Sophie Martin et WilliamK, Je suis branché(s) n’est pas sans rappeler le futur sombre de la série Black Mirror, dans laquelle les technologies prennent largement le pas sur notre réalité.

JE SUIS UN NUISIBLE

Pour son engagement en faveur de la défense des espèces animales.

Comment le destin d'un enfant peut basculer à travers une rencontre avec un animal sauvage. Les yeux sont les miroirs de l'âme et un regard vaut plus que mille mots. Il est urgent d'agir. À se demander qui est le nuisible ?

JE SUIS UN SALUT D'AMOUR

Pour sa romance touchante sur la vieillesse qui rappelle au passage que l'amour n'a pas d'âge.

Ce matin-là, Violette, septuagénaire coquette, ne s'attendait pas à une si belle rencontre…

JE SUIS UN PUTAIN DE CHAMP DE BATAILLE

Pour ses beaux messages.

On oublie trop souvent la farandole d'ancêtres derrière nous, celle qui, toujours, nous pousse en première ligne.

JE SUIS KARL

Pour son atmosphère délicieuse.

Grandsyeuxnoirs86 et Poussine98 ont rendez vous à 16h. Poussine98 est à l’heure. Grandsyeuxnoirs86 est en retard. Poussine98 n’aime pas les retardataires.

JE SUIS UNE DATE

Pour son angle d'approche dramatique.

J'ai habité 22 ans au 41 rue Faidherbe, à l'angle de la rue de Charonne. Ce film est l'histoire d'un vendredi 13, qui a fracassé mes souvenirs d'enfances, un vécu, un point de vue parmi tant d'autres. Le pitch : Anna, jeune fille attristée, décide d'aller à un rendez vous via une application bien connue : Tinder . Elle va retrouver Joe. Une rencontre banale, ratée, qui pourtant s'inscrira dans l'histoire, ce vendredi 13.

JE SUIS À L'ENDROIT

Pour sa mise en scène et son plan séquence.

Héloïse est internée en hôpital psychiatrique car elle a un syndrome particulier, elle est la seule à marcher a l'endroit, dans un monde qui fonctionne à l'envers. Jusqu'au jour où elle n'est peut-être pas la seule…

JE SUIS UNE RENCONTRE INVISIBLE

Pour son engagement et sa délicatesse.

En fait si tu regardes bien, c'est juste l'histoire d'une rencontre. Ça arrive partout, tout le temps. C'est juste une rencontre ordinaire, comme toutes les autres. Sauf qu'elle doit rester invisible.

JE SUIS LE SEXE FAIBLE

Pour son message fort tout en poésie.

Au détour d’une rue, deux regards se croisent lors d’une rencontre inattendue et pourtant ordinaire.

JE SUIS STOCKHOLM

Pour son sujet rarement abordé.

Quand la poésie vient sublimer l'horrible réalité d'un Réconfort inattendu auprès d'un amour défendu.

JE SUIS UN TAUREAU ESPAGNOL

Pour son engagement constant.

Vous avez 2 minutes 20 devant vous ? Asseyez vous et mettez vous dans la peau d'un taureau espagnol. Lequel des deux voulez vous être ? Dans une arène et mourir à 5 ans ou dans un champ à vous faire papouiller à longueur de journée. Ce film doit servir de réflexion à tous ceux qui aime les taureaux, pro comme anti corrida. Nous sommes en 2016 et il serait temps de réfléchir sur cette pratique qu'est la corrida.

JE SUIS PRÊTE

Pour sa mignonneté.

La nuit tutoie nos peurs, à nous de l'apprivoiser.

JE SUIS EN PAUSE DEJ

Pour son humour.

Une cinquantenaire préoccupée cherchant du feu, un jeune homme qui mange tranquillement son sandwich, une demande sincère, la proposition d'un jeu, bref une rencontre fortuite.

JE SUIS UNE PETITE ATTENTION

Pour sa chute.

Tous les jours, une jeune femme apporte une petite attention à un homme qui fait la manche…

JE SUIS COMME LES AUTRES

Pour son humour décapant.

Comme les autres garçons dévoués, Xavier accompagne sa fiancée Alice faire du shopping. A priori tout devrait bien se passer.

JE SUIS LA GOUTTE DE TROP

Pour son rythme et sa musique.

Pierre vient tout juste d'emménager dans un mas provençal. Il sort arroser son jardin et découvre pour la première fois son voisin Paul. Alors que la rencontre des deux hommes est en apparence harmonieuse, cette dernière tournera en un réel combat d'ego.

JE SUIS UN DERNIER RENDEZ-VOUS

Pour son coup de théâtre.

Quelle joie d'enfin rencontrer Julia...


Il s'agit bien entendu d'une liste non exhaustive et personnelle. N'hésitez d'ailleurs pas à me conseiller d'autres courts-métrages que vous avez appréciés sur Twitter. 🙂

Blog Logo

Paul Aimé

Designer & Développeur web (iampox.com)


Publié le

Image

Kobalt

Blog d'un développeur web freelance

Soutenir ce blog