Temps de lecture :

Récemment, je me suis retrouvé à installer Windows 10 et diverses distributions Linux sur des ordinateurs d'amis. Ayant rencontré quelques soucis, notamment avec Windows 10, je me suis dit que j'allais écrire un petit article sur les techniques et outils utilisés, les problèmes auxquels j'ai fait face et les solutions que j'ai trouvées. J'utilise macOS Mojave donc si vous êtes sous Windows ou Linux, les techniques et outils peuvent différer un peu.

Créer une clé USB contenant Linux


Bon, c'est le plus simple car il existe plusieurs outils qui fonctionnent très bien. Si vous souhaitez un logiciel avec une interface graphique, je vous recommande Etcher qui est disponible pour macOS, Windows et Linux et qui fonctionne très bien. Il vous suffit de sélectionner l'image ISO de votre distribution préférée, de choisir votre clé USB et de cliquer sur “Flash!” et le tour est joué.

Si vous préférez ne pas installer de logiciel tiers et utiliser une commande intégrée à votre système d'exploitation, il existe l'utilitaire en ligne de commande dd pour les systèmes Unix qui permet de convertir et copier des fichiers.

Il va d'abord falloir repérer le nom de votre clé USB. On tape alors la commande suivante dans le terminal :

diskutil list

Vous devriez alors obtenir une liste de disques physiques et d'images disques avec des noms du type /dev/sda1, /dev/sdb2 ou /dev/disk3. Sur ma machine, j'obtiens par exemple /dev/disk2 pour ma clé USB.

/dev/disk2 (external, physical):
   #:                       TYPE NAME        SIZE       IDENTIFIER
   0:     FDisk_partition_scheme            *8.0 GB     disk2
   1:                 DOS_FAT_32 USB         8.0 GB     disk2s1

Nous allons ensuite démonter la clé USB avec la commande suivante, où * correspond au numéro de votre disque.

diskutil unmountDisk /dev/disk*

On copie ensuite l'image ISO sur la clé USB avec la commande suivante, dans laquelle /path/to/downloaded.iso est le chemin de votre image ISO sur votre machine et * est le numéro de votre disque.

sudo dd if=/path/to/downloaded.iso of=/dev/disk* bs=1m

Cela peut prendre un peu de temps – en fonction de la taille de votre image ISO – pour que cette étape se termine. Il ne reste ensuite plus qu'à éjecter votre clé USB avec la commande suivante et à l'insérer dans la machine sur laquelle vous souhaitez installer votre distribution Linux.

diskutil eject /dev/disk*

Sur Linux, vous pouvez utiliser les mêmes commandes puisqu'il s'agit également d'un système Unix. Par contre, sur Windows, il vous faudra utiliser un utilitaire comme Etcher ou Rufus pour y parvenir. Il existe peut-être un équivalent en lignes de commande mais je suis très peu calé en Windows donc je n'en sais rien.

Créer une clé USB contenant Windows


C'est là que j'ai eu un peu plus de mal. Ma première réaction a été d'utiliser la commande dd comme d'habitude mais, à la fin des différentes étapes, la machine refusait catégoriquement de booter sur la clé USB. J'ai ensuite testé l'assistant Boot Camp intégré au Mac mais lorsque j'ai tenté de démarrer sur la clé USB, un écran noir avec un curseur blanc clignotant est apparu et impossible de lancer Windows 10.

Avec Etcher, un message signalant qu'il ne prend pas en charge les images Windows apparaît dès le début, UNetbootin ne fonctionne que pour des images Linux et Rufus ne fonctionne que sur Windows… J'ai donc cherché un peu sur Internet et j'ai fini par trouver une solution en lignes de commande.

Comme pour Linux, il faut d'abord repérer le nom de votre clé USB avec la commande

diskutil list

On formate ensuite la clé USB avec la commande suivante, où * est le numéro de votre disque.

diskutil eraseDisk MS-DOS "WINDOWS10" MBR disk*

Il faut ensuite transférer l'ensemble des fichiers contenus dans l'image ISO Windows 10 vers votre clé USB Windows fraichement créée. On double clique alors sur l'image ISO pour la monter et on tape la commande suivante, où WINDOWS10_ISO_VOLUME est le nom de votre image ISO et WINDOWS10 est le nom qu'on vient de donner à votre clé USB.

cp -rpv /Volumes/WINDOWS10_ISO_VOLUME/* /Volumes/WINDOWS10/

Cela peut prendre un peu de temps puisqu'une image ISO de Windows 10 pèse facilement entre 3.5GB et 7GB. Il ne vous restera ensuite plus qu'à expulser votre clé USB et à l'insérer dans la machine sur laquelle vous souhaitez installer Windows.

Vous pouvez utiliser les mêmes commandes sur Linux et, pour Windows, il vous suffira d'utiliser Rufus puisque cet excellent petit utilitaire permet de graver des images ISO Windows sur un CD ou une clé USB.


Si vous avez des remarques ou si vous repérez des erreurs dans cet article, n'hésitez pas à me les signaler en commentaires ou sur Twitter. 🙂

Blog Logo

Paul Aimé

Designer & Développeur web (iampox.com)


Publié le

Image

Kobalt

Blog d'un développeur web freelance

Soutenir ce blog